Par créateur

Information

Frais de port
à 0,1 ct
pour la France
à partir de 50€ d’achats

Paul Beyer

Beau Fixe

9782910616106

Disponible

En stock

55,00 € TTC

19,00 € TTC

Informations complémentaires

Format 18x24
Photos 185
dont couleurs 145
Reliure broché
Langue Francais
ISBN 2-910616-10-x

En savoir plus

Les arts du feu procurent une variété de réponses aux désirs créatifs. Verre, métal et céramique offrent leur complexité organique à de multiples interrogations. Apprendre l'un c'est aborder l'autre, comprendre les deux c'est embrasser la dernière - ainsi fut comblée l'existence de Paul Beyer. Mais, indépendamment du moyen choisi, il revenait à l'artiste la mission de construire un monde, et si la terre contrainte au feu volontaire de l'homme fournissait à celui-ci l'abondance de la matière, elle ne manquait pas d'adjoindre à cette aubaine la difficulté de mise en oeuvre. Donc, pour compter, il fut impérieux d'être simultanément technicien accompli et artisan habile, seule cette conjonction ferait du potier-sculpteur un bâtisseur. Mais édifier est insuffisant, encore faut-il associer à cette faculté un idéal propre à transformer un travail estimable en oeuvre d'art. A cet instant le médium devient accessoire, abandonnant le domaine l'ouvrage échappe aux dénominations restrictives ordinairement dévolues aux disciplines appliquées et le regard, éclaireur de la pensée, abolit la substance pour confier le message à la mémoire. Il est donc essentiel de ressentir, fruit de l'intériorité, la dimension personnelle, celle qui fait de l'artisan, forgeant son oeuvre dans le creuset d'un style, un artiste. Profitant pleinement de l'époque, à la frontière du monde rural et du monde citadin, dialoguant sans cesse entre le réel et l'imaginaire, l'initiateur perçoit la nature profonde de l'univers et l'interprète à sa guise. En modifiant peu mais juste il donne le souffle vital à l'ordinaire, proposant une innovation affranchie du mépris traditionnellement affecté aux objets usuels. En magicien qui procure au passé la chance de servir le présent et d'envisager l'avenir, Paul Beyer féconde indubitablement le thème populaire. Progressivement, cette matière rustique animée par lui installera le grès comme instrument définitif de la modernité. Son art offrira au tournant des années 1950 une référence préfigurant le laboratoire plastique que deviendrait La Borne.