Fabricants

Information

Frais de port
à 0,01 €
pour la France
à partir de 50€ d’achats

George Daniels, un maître horloger et son art

Watchprint

9782940506002

Disponible

Délai de disponibilité : 6 jour(s)

140,00 € TTC

Informations complémentaires

Format 30x30
Photos 240
dont couleurs 138
Reliure relié sous jaquette
Langue Francais
ISBN 978-2-940506-00-2

En savoir plus

George Daniels, né en 1926 dans un quartier pauvre du nord londonien, a connu tourments et privations depuis son plus jeune âge. Avec ses onze frères et s?urs, il vivait dans une profonde misère matérielle et affective. A cinq ans, il descella le fond d?une montre de poche à bon marché pour en scruter la vie intérieure. Cette expérience fut à l?origine d?une passion exacerbée pour l?horlogerie qui ne le quittera plus et forgera désormais son destin. Comme très souvent dans les familles nombreuses et pauvres de l?époque, ses parents l?envoient travailler, à l?âge de quatorze ans, comme ouvrier dans une fabrique de matelas qu?il s?ingénie à quitter pour trouver un emploi auprès d?un horloger. Il suit ensuite les cours du soir à Clerkenwell et s?établit comme réparateur de montres. Il travaillait alors régulièrement seize heures par jour. Dans cet ouvrage passionnant, Michael Clerizo relate les grandes étapes de la vie et de la carrière de George Daniels. Il explique comment il devint un restaurateur de montres anciennes pour Sotheby?s et écrivit un livre de référence sur son modèle, Abraham-Louis Breguet. Non content de suivre les traces de son idole, George Daniels était animé par l?ambition de le surpasser. Il construisit alors ses propres montres et inventa un mécanisme révolutionnaire : le premier nouvel échappement à voir le jour depuis le milieu du XVIIIe siècle. Il intégra son invention dans ses montres et entreprit de convaincre l?industrie de ses avantages à une période où le quartz semblait sonner le glas de l?art traditionnel de l?horlogerie. La même ténacité qui lui avait servi à surmonter les innombrables obstacles qui se dressaient sur le chemin d?un gamin à l?accent cockney au milieu des années 1930, lui permit d?atteindre son but. Aujourd?hui, la plupart des montres Omega sont dotées de l?échappement coaxial inventé par George Daniels. Au cours d?une carrière qui s?est étendue sur six décennies, il n?a construit en fait que 25 montres, toutes des pièces uniques. Michael Clerizo a bien connu George Daniels et il s?est entretenu avec lui à de nombreuses reprises dans sa résidence de l?île de Man. La transcription de ces conversations reflète fidèlement la pensée et les principes d?un homme qui égalait son modèle historique par son propre génie. Abondamment illustré de photographies en couleurs de ses garde-temps ainsi que de nombreux documents d?archives inédits, le récit palpitant de Michael Clerizo ouvre au lecteur des aperçus fascinants sur la vie, la personnalité et l??uvre d?un maître absolu en son art, un homme qui revendiquait fièrement son statut d?autodidacte.(l?éditeur)