Catalogues expositions

Information

Frais de port
à 0,01 €
pour la France
à partir de 50€ d’achats

Possédé.e.s

Silvanaeditoriale

9788836345848

Disponible

En stock

28,44 €

Informations complémentaires

Année de parution
Nombre de pages 240
Format 210 mm (largeur) - 270 mm (hauteur)
Photos Oui
dont couleurs Oui
Reliure Broché
Langue Français, Anglais
ISBN 9788836645848
Editeur Silvana

En savoir plus

Exposition Possédé.e.s, du 26 septembre 2020 au 3 janvier 2021, MO.CO.

Le corps de l'occulte s'érige comme résistance contre les dogmes, le patriarcat, les pouvoirs dominants, les religions, les savoirs admis : la masse. Il est l'autre, le caché. Il est aussi ce qui révèle. C'est un corps genré, racisé, politisé, gardien de visions du monde alternatives, mis à l'écart mais rayonnant dans la nuit de l'occulte. Possédé.e.s explore la manière dont les artistes contemporains s'en emparent et créent des oeuvres fascinantes en lien avec les débats sociétaux de notre temps.

"L’exposition Possédé·e·s rassemble plus de 25 artistes internationaux. Elle explore le rapport entre l’ésotérisme et l’art contemporain. En particulier, comment les corps exclus (les corps genrés, racisés, politisés) se réapproprient les identités féministes, queer ou décoloniales dans la nuit de l’occulte.

Nécromancie et spiritisme, divination (astrologie, cartomancie, chiromancie), magie et alchimie (sortilèges, potions, élixirs) : autant de gestes et de rituels dont la force émane d’un corps en mouvement. L’occulte n’a de sens que performé. L’occulte s’érige aussi comme résistance contre les dogmes, le patriarcat, les pouvoirs dominants, les religions et les savoirs admis. Il est l’autre, le caché, mais il est ce qui révèle. Cette chaîne (déviance-performance-résistance) est au cœur de l’exposition.

Exposition pluridisciplinaire, Possédé·e·s rassemble sculptures, dessins, vidéos, peintures et installations. Elle est activée par des performances au sein d’une scénographie architecturale de Mr. & Mr. et d’une scénographie lumière de Serge Damon dans lesquelles le visiteur devient l’acteur principal d’une expérience quasi cinématographique."